C'était mon second grand voyage, après Saint Malo. Cette fois ci, la destination était le fond de la côte d'or. Le weekend prolongé était idéal pour entreprendre ainsi plus de 800 kilomètres aller-retour. Variante, j'étais cette fois ci un peu plus chargé.

Kawette.JPG

J'avais prémédité ce voyage dès Décembre en proposant à la famille de fêter l'anniversaire de mon père là bas, chez mon grand père, au Pays. La proposition adoptée, je n'ai cessé de répéter que je viendrais par la route mais pas par l'autoroute car je comptais faire du tourisme. Ce qui ne cessait d'étonner mes parents et frères. Les pauvres. Ils ne pouvaient pas se douter que dans le plus pur style Rouge-cerise, je préméditais l'instant depuis 1 an et demi. Rien ne pouvait les laisser imaginer que j'avais passé le permis moto et que j'en avais même acheté une. J'adore avoir mes secrets! :-D

Samedi, à 15h environ, lorsque Kawette et moi nous sommes rangés devant la maison de l'aïeul après 5 heures de route, ma mère manqua donc de tomber de la fenêtre de stupéfaction, puis jaillit par la porte en hurlant de rire comme une midinette devant Brad Pitt (j'ai la comparaison modeste...) avant de se mettre à tournicoter autour de moi en me bombardant de questions du genre "mais depuis quand?", "c'est quelle marque?", "elle est grosse comment?", "tu m'emmènes quand?".

Ensuite, elle retourna toute la baraque pour remettre la main sur ses vieilles bottes et sur le blouson de cuir de mon grand père.

Mes frères et mon père, bien sûr, firent preuve de plus de retenue. Je dus quand même démarrer le moteur 3 fois, expliquer comment se déroule le passage du permis, combien de kilomètres j'avais fait, faire examiner sous toutes les coutures et protections mon équipement en cuir, donner une idée de la consommation aux 100 kilomètres et des performances...

Je dois dire que je fus assez satisfait de mon effet.

Kawette_P.JPG

Dimanche et Lundi, j'ai donc successivement promené ma mère,

Kawette_P1.JPG

mon père,

Kawette_P2.JPG

et mon petit frère.

Kawette_P3.JPG

Le tous, hélas, entre les averses, puisque le weekend fut désastreux d'un point de vue météorologique.

Tellement désastreux d'ailleurs que je suis parti ce matin sous la pluie. J'ai rapidement regretté de n'avoir qu'un pantalon de pluie, et non une combinaison.

Kawette_depart_pluie.JPG

En plus de me frigorifier, cette lamentable météo m'a gaché le plaisir: peu enthousiaste à l'idée d'aller faire des zig-zag sur des départementales détrempées, j'ai fait les 2/3 du trajet retour sur l'autoroute. A mon grand plaisir toutefois, mon arrivée en pays de Loire se fit sous le soleil, et même le grand beau temps. Parti à 9h, j'ai fait une pause pique nique de plus d'une heure doublée d'une sieste sous un arbre, avec pour seule distraction le chant des oiseaux et d'un ruisseau tout proche. La béatitude n'était pas loin et les 2 heures de pluie étaient largement compensées par ce si bon moment de quiétude solitaire.

Kawette_Pause2.JPG

Kawette_Pause.JPG

Arrivés vers 15 heures, Kawette et moi avons parcouru 980 kilomètres sur ces 4 jours.